Jacques Morgantini incarne la Mémoire du blues. C’est d’ailleurs le titre d’un film qui lui est consacré, nourri de ses archives inédites, et réalisé par Jacques Gasser. Comment évoquer un tel personnage ? Touche-à-tout de talent, il a non seulement œuvré au cours des 70 ans écoulés pour la promotion du blues dans notre pays, mais contribué aux USA mêmes, à la reconnaissance des musiciens de Chicago. Président du Hot Club de France pendant des années, parce qu’au départ Jacques Morgantini était un féru de jazz, il a côtoyé les plus grands bluesmen, les a enregistrés à Chicago et diffusés avec le label de son épouse Marcelle, sa complice, les a produit sur le label Black and Blue. Jacques Morgantini Black and blue

Extrait de l’article du site de France BLUES: la suite ici

http://www.franceblues.com/?p=5427